RPC-018

2

h-aggressive.png h-biohazard.png
placeholder.png

Aucune image disponible

gamma-yellow.png

Code du Phénomène Répertorié : RPC-018

Classification de l'Objet : Bêta-Jaune Gamma-Jaune (Consulter l'Incident 5R)

Types de Dangers : Danger Biologique

Protocoles de Confinement : Les instances de RPC-018 doivent être contenues dans des ampoules hermétiques standards pour pathogènes, entreposées dans une unité de confinement placée en quarantaine, composée de métal de 5 centimètres d'épaisseur. Cette unité devra être verrouillée via un code à vingt caractères et un double verrouillage par clé, activable par des membres du personnel de Niveau 3. En toute circonstance, pas moins de dix membres de la sécurité équipés d'armes de poing et de lance-flammes doivent protéger l'unité de confinement face aux tentatives d'accès sans permission formelle d'essais.

Les instances RPC-018-1 doivent également être contenues dans une unité de confinement placée en quarantaine équipée d'un mécanisme d’incinération d'urgence dans l'éventualité d'une brèches de confinement. Aucune instance RPC-018-1 ne doit être utilisée à des fins de tests plus d'une semaine. À la fin des essais, toutes les instances RPC-018-1 doivent être supprimées et leurs restes doivent être incinérées.

Dans l'éventualité d'une brèche de confinement, l'ensemble du personnel concerné doit être placé en quarantaine pendant un mois et être évalué via des interrogatoires et des imageries cérébrales afin de déterminer une possible exposition. Les membres du personnel affectés doivent être considérés comme des instances RPC-018-1.

Suite à l'Incident 5R, les forces de l'Autorité infiltrées dans des organisations civiles et gouvernementales doivent rester attentive à la présence éventuelle d'instances de RPC-018. Si l'une d'entre elle devait être trouvée, des procédures de mise en quarantaine doivent être initiées et des évaluations plus poussées menées pour déterminer les mesures nécessaires à éviter une propagation plus conséquente.

Description : RPC-018 est un ensemble de quatre pathogènes thaumaturgiques, prenant la forme physique d'un virus anormal. Les humains infectés ne manifestent les symptômes d'une infection à RPC-018 qu'après une période d'incubation d'une semaine. Passé ce délais, les infectés (ci-après dénommés RPC-018-1) commenceront à développer une tumeur dans le tronc cérébral.

Une fois la tumeur développée, les instances RPC-018-1 sont incapables de discuter d'un sujet prédéterminé, malgré les méthodes utilisées. Ce sujet est déterminé par la variante du pathogène RPC-018 dont le sujet est exposé. Il existe actuellement quatre variantes connues de RPC-018 une cinquième est en développement (développement interrompu, consulter l’Incident 5R). Tenter de retirer la tumeur présente dans le tronc cérébral résulte systématiquement par la mort cérébrale de l'instance RPC-018-1.

« RPC-017 | RPC-018 | RPC-019 »

blank.png
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License